Dans la presse

L'éclairage du château de Puilaurens primé

Le 12 décembre à 6h00 par N. VdB. | Mis à jour le 12 décembre

La mise en lumière du Château de Puilaurens a reçu le second prix d'un concours national.
La mise en lumière du Château de Puilaurens a reçu le second prix d'un concours national. PHOTO/© D.R

Mardi soir, la commune de Lapradelle-Puilaurens a reçu le 2e prix national du concours lumières Serce Philips Lighting.On parle désormais du château de Puilaurens et du Pays Cathare jusqu'à Moscou.

À Copenhague, dans des conférences internationales de professionnels de l'éclairage ou encore à Barcelone, où la mise en lumière du Château de Puilaurens a décroché la 5e place d'un concours international d'éclairage architectural. Depuis 1961, la commune de Lapradelle-Puilaurens souhaitait éclairer son château. Il aura fallu un peu plus de 50 ans pour réaliser ce rêve.

Mais mardi soir, tous les artisans de ce dossier qui a amené une touche féerique à la citadelle du vertige étaient récompensés pour leur travail. Jacques Galy, maire de la commune, s'est vu remettre le 2e prix d'un concours lumières national organisé par le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce) et la société Philips Lighting.

Un projet tout en finesse

La mise en lumière de Puilaurens considère le site à l'échelle du grand paysage. La mise en lumière révèle la silhouette du piton rocheux et met en valeur l'architecture du château en préservant une dimension de mystère nocturne et en respectant le caractère naturel du site. "L'esprit n'est pas de mettre le château sous les feux des projecteurs, mais de le faire émerger de la nuit", rappelle Anne Bureau, conceptrice lumière pour la société Wonderfulight.

En référence au clair de lune, les tonalités de lumière utilisées sont le blanc froid pour le château et le bleu pâle pour le piton rocheux. Une démarche saluée par le Serce, le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique. "Nous avons le plaisir de récompenser ce projet qui montre votre intérêt en matière de maîtrise de l'éclairage et de mise en valeur du patrimoine. Cette réalisation magnifique a permis d'apporter une valeur ajoutée à votre patrimoine", annonçait ainsi Jean-Michel Cazerolles, conseiller général du Serce.

Pour reprendre la formule de Sébastien Lanoye, sous préfet d'arrondissement, "Si les sites du Pays Cathare sont un peu comme une longue ligne de perles. Puilaurens est aujourd'hui un diamant que Jacques Galy et son conseil municipal ont su tailler". Il est vrai qu'enveloppée dans un léger voile de brume et dans sa robe de lumière, la grande dame bien que millénaire n'a jamais été aussi belle.


Le château de Puilaurens demande son inscription à l'Unesco

 

Le château cathare de Puilaurens a demandé son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco ! En effet, dans le but d'attirer davantage de touristes, la région de l'Aude a demandé l'inscription de ces «citadelles du vertige», bâties sur des éperons rocheux, telles Puilaurens mais encore Quéribus, Peyrepertuse, Aguilar, Lastours et Termes dans l'Aude et Montségur dans l'Ariège. «Voilà déjà deux ans que le château de Puilaurens a été éclairé ! Tous ont pu apprécier la qualité de cet éclairage où il n'y a pas feux de projecteurs mais une mise en valeur par la lumière», explique Jacques Galy, premier magistrat de Lapradelle-Puilaurens, et de poursuivre : «Le but de cette opération était de le faire ressortir comme s'il y avait une vie au château et que quand des touristes passaient, ils puissent le remarquer… Maintenant, il se voit ! Notre demande à l'Unesco a été faite dans l'objectif de créer un lien avec les autres châteaux cathares où Puilaurens a été choisi comme un site pilote». Depuis la mise en place de son éclairage nocturne, le château de Puilaurens a été appelé à concourir à plusieurs reprises : Voilà un an et demi, il a obtenu le 2e prix au concours Lumière national derrière la ville de Rennes et devant celle de Chaumont.

«La deuxième fois, c'est plus grandiose car c'est à Barcelone que nous avons été classés 5e au niveau mondial dans la catégorie éclairage extérieur architectural, en juin 2014, où la ville de Chicago est arrivée en 1ère position». Et pour terminer, le 26 novembre dernier, le château de Puilaurens a été nominé au prix national Arturbain sous le haut patronage de Sylvia Pinel, ministre du Logement. «Nous sommes entrés dans les six opérations exemplaires sur le thème «Pour un espace public heureux» mis en valeur par la lumière et les arts… Si l'éclairage du château est aussi beau et aussi discret, c'est qu'il a été réfléchi par une femme, Anne Bureau». «Le château de Puilaurens a enregistré 26 000 entrées durant la saison estivale ! Le comité scientifique de l'Aude a la charge de ce dossier qui demande l'extension de la Cité de Carcassonne aux forteresses de montagne», a expliqué Sébastien Pla, Président de l'Agence touristique de l'Aude


En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/12/03/2230017-le-chateau-de-puilaurens-demande-son-inscription-a-l-unesco.html#E8UKpoLhiojV2Qls.99